Mohamed Merah, histoire d’un connard antisocial et illuminé

22 Mar

Voilà, c’est fini, Mohamed Merah est mort peu avant le déjeuner. Cela ne m’a évidemment pas coupé l’appétit, mais m’a juste mis la rage au ventre.
Ce délinquant, embrigadé par des barbus et un stage en pistolets dans la zone Pakistano-afghane est bien mort les armes à la main après s’être acharné contre de malheureux innocents, de toutes confessions.
Il est important de lutter contre le terrorisme, de le traquer et de le faire payer.
Il est tout aussi important d’en comprendre les causes et de se poser les vraies questions sur l’échec d’intégration d’une partie des enfants de notre pays.
Après une trêve politique bien timide, c’est en grande pompe que notre droite et extrême droite françaises récupèrent ce thème.
Le défi pour nos politiques sera de ne pas jeter le soupçon sur une partie de la population française de confession musulmane quelques semaines avant de passer aux urnes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :