Signez la pétition contre la misogynie ordinaire de Patrick Besson (Le Point) !

29 Mai

Le billet de Patrick Besson du 24 mai 2012 publié dans Le Point ne se veut pas une simple analyse de la composition du gouvernement mais une véritable tirade sexiste et misogyne.
Après s’être attaqué à l’accent d’Eva Joly, l’éditorialiste s’en prend gaiement aux femmes du gouvernement, qualifiant la parité de « partouze ».

 
Que dire de ce coup de gueule nauséabond ? Par où commencer ?

 
Tout d’abord, il est incroyable qu’une décennie après la loi sur la parité, ce thème suscite encore de l’étonnement. Malgré le coup de force légal pour rééquilibrer les discriminations entre hommes et femmes, la France reste parmi les mauvais élèves de l’UE 18.5 % de femmes à l’Assemblée Nationale.

 
Ce fait ne semble pas choquer Monsieur Besson qui s’étonne d’une parfaite parité au sein du gouvernement. Il est important de lui rappeler que le gouvernement français doit être à l’image de la France : paritaire et diversifié.

 
Mais, le sexisme ne lui suffit pas. Il se complait dans la caricature et le cliché, flirtant avec des propos humiliants à l’égard de femmes compétentes, mais qui sont d’ores et déjà cataloguées : « l’ingénue libertaire Najat Vallaud-Belkacem, la séductrice culturelle Aurélie Filippetti, l’associative hitchkcockienne Delphine Batho, la radicale chic Sylvia Pinel, le tanagra guyanais Christiane Taubira, la geisha intellectuelle Fleur Pellerin, la shéhérazade cinématographique Yamina Benguigi. Il ne manquerait pas grand-chose à Cécile Duflot pour être au niveau de ses consoeurs du gouvernement. Un nouveau couturier ? Ce n’est pas le tout de trier les ordures, il faut faire pareil avec les vêtements. Marisol Touraine préparera le retour de la retraite à 60 ans. Pas la retraite amoureuse, en tout cas. »
Patrick Besson ne manque pas de mentionner que seuls quelques hommes, qui ont leurs photos dans les journaux, sont les piliers de ce nouveau gouvernement. Selon lui, ces femmes, auraient été choisies sur casting pour faire de la figuration.

 
En 2012, certains semblent avoir oublié que les femmes ne sont pas une minorité visible sur laquelle on se défoule, mais une composante de la société, une réalité qu’il faut prendre en compte et respecter.
Si partouze il y a, elle est intellectuelle et se compose des quelques neurones qu’il reste à Patrick Besson au fin fond de son cerveau.

 
Par conséquent, je demande à toutes et tous de signer ma pétition pour demander à Franz-Olivier Giesbert, directeur de la publication du Point, de refuser la misogynie en condamnant publiquement l’article écrit par Patrick Besson.

7 Réponses to “Signez la pétition contre la misogynie ordinaire de Patrick Besson (Le Point) !”

  1. Anonyme 29 mai 2012 à 17 h 31 min #

    Merci pour cet article et cette pétition. Ne laissons pas se banaliser des propos pareils !!

  2. BEA 21 juin 2012 à 18 h 41 min #

    Nette régression d’une société ,la nôtre !
    je ne reconnais plus celle de mes parents ,de l’après guerre où les femmes venaient d’obtenir le droit de vote !i est vrai que un certain nombre de résistantes ont pesé pour cette loi.Mais tout de même !quel recul par rapport au vingtième siècle!
    Si M; gIESBERT tient à ses lectrices ,à ce qu’elles n’aillent pas lire ailleurs , il serait bien inspiré d’attacher un peu la langue(mauvaise) de ce journaliste ! dont les exercices de style ne sont que de lamentables jeux de mots !

  3. Anonyme 28 mai 2013 à 9 h 24 min #

    TA GUEULE !

    • Leila Ajig 28 mai 2013 à 11 h 27 min #

      Quel argumentaire ! Ravie que vous pensiez que les femmes puissent aussi avoir le droit de s’exprimer. Merci

Trackbacks/Pingbacks

  1. “Les hommes gardent le plus jalousement possible le pouvoir politique” | Entre les lignes entre les mots - 20 juin 2012

    […] « Les hommes gardent le plus jalousement possible le pouvoir politique”, constate Geneviève Fraisse dans Muse de la raison (p. 322) : le sexisme, subtil ou débridé, des commentaires entendus et lus ici ou là au sujet de la parité a amplement témoigné de la mauvaise volonté qu’ils continuent de mettre à se délester de leurs privilèges (https://leilaajig.com/2012/05/29/le-sexisme-ordinaire-selo…). […]

  2. FOG, L’homme qui voulait en finir avec le machisme | Le Courrier de Diké - 2 mars 2014

    […] https://leilaajig.com/2012/05/29/le-sexisme-ordinaire-selon-patrick-besson-le-point/ […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :