PSA doit rendre l’argent que l’Etat Français lui a donné !

12 Juil

Le groupe Peugeot Citroën va supprimer 8000 emplois en France. Le PDG Philippe Varin assure que personne ne sera laissé sur le bord de la route. Ouf, nous voilà rassurés, il y a un an, il nous disait que cette idée était du fantasme… Quelques chiffres assez vagues nous sont donnés via un communiqué de Peugeot concernant le reclassement de la moitié des salariés d’Aulnay. Rien sur Rennes…

Ce n’est pas sur le bord de la route que les salariés licenciés vont se trouver, mais on fond du gouffre. PSA ne peut plus mettre en avant la question du coût du travail, qui ne représente plus que 10% du coût de production total d’une voiture. PSA n’a pas compris la saturation du marché européen et ne l’a pas anticipé. Par conséquent, les salariés paient aujourd’hui les erreurs stratégiques de la direction de Peugeot.

Le groupe a largement bénéficié des largesses et de la générosité de l’Etat et des contribuables français.
Dans un premier temps, la prime à la casse a permis aux constructeurs français, et particulièrement à PSA, d’améliorer leurs résultats.

En 2008, lors de la crise que l’industrie automobile a subit, le même groupe a bénéficié d’un plan de soutien de 4milliards, sans contrepartie.

Depuis plus d’un an, PSA cache jalousement la volonté de fermer l’usine d’Aulnay-sous-Bois et a donc perdu tout  ce précieux temps pour négocier avec les syndicats une reconversion des salariés et une éventuelle réorientation industrielle !

Aujourd’hui, PSA demande aux politiques de venir éteindre le feu et trouver des solutions. Capitaliste intéressé quand tout va bien, et adepte de l’interventionnisme français quand tout va mal, PSA nous montre bien le visage de la schizophrénie économique française.

A présent, il est temps que PSA rembourse purement et simplement le montant des cadeaux qui lui ont été offerts par l’Etat durant des années !

Aujourd’hui, l’action de PSA est en hausse et le moral des habitants d’Aulnay-sous-Bois et de la Seine-Saint-Denis en berne…

Une Réponse to “PSA doit rendre l’argent que l’Etat Français lui a donné !”

  1. Yves SAMEN 20 juillet 2012 à 10 h 17 min #

    « le même groupe a bénéficié d’un plan de soutien de 4milliards, sans contrepartie. » Vous l’avez dit. Aucune contrepartie. Aucune!! Erreur stratégique de Peugeot et du gouvernement précédent aussi.
    Maintenant Peugeot n’a qu’à bien se tenir avec le ministère du redressement productif aka industrie. La nouvelle stratégie de Peugeot c’est d’attaquer alors qu’ils sont en position de faiblesse. De toute façon le PR l’a dit ces suppressions ne seront pas validées par l’État.
    Vous dites même 8000 emplois. Vous n’avez pas compté les sous-traitants et autres.
    En tout cas bel article.
    @yvessamen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :