En août, à nous Paris !

10 Août

Paris, avenue de Wagram, le 10 août 2012
Il y a Paris by day, Paris by night mais on oublie trop souvent le Paris by August. Comment décrire cette merveilleuse sensation de fréquenter une ville désertique, sans circulation et avec une impression légèrement apocalyptique ?

La description est superflue, alors je dresse un inventaire à la Prévert.

Il faut vivre cette ville en août pendant son hibernation, lorsque tous les parisiens se sont jetés hors du périph’,
lorsque l’on peut traverser les avenues sans regarder les passages piétons,
lorsque l’on peut trouver une place assise dans le métro aux heures de pointe,
lorsque les commerçants profitent du soleil devant leurs boutiques en baillant,
lorsque le taxi met moins de cinq minutes pour arriver,
lorsque les pauses déjeuner durent 2 heures,
lorsque mettre un short et des tropéziennes au bureau devient normal,
lorsque l’on fait des safaris photos dans les quartiers de Paris entre copines,
lorsque les gens marchent au ralenti,
lorsque les terrasses de café sont laissées à l’abandon.

Lorsque Paris est vide est que la ville nous appartient à nouveau.

Je dis : « A nous Paris ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :