L’UMP doit condamner les propos racistes de l’élu Franck Guiot contre les Roms !

23 Août

Le tweet scandaleux de Franck Guiot, élu UMP

Je viens de prendre connaissance d’un message sur Twitter qui présente les Roms comme étant tous des voleurs potentiels:

 » #ToiAussiTrouvesUnmétierPourLesRoms #Pickpockets sur la #ligne 9 du #métro , ils ont déjà la formation #RATP  »

Ce message a été posté Frank Guiot,  Maire adjoint d’Ormoy-la-Rivière.
Même s’il existe des problèmes de vol et de délinquance, je considère que ce genre de propos véhicule des clichés racistes vis-à-vis d’une population largement discriminée en Europe et en France.
Suite à ce message, d’autres personnes sont en train de se déchaîner sur Twitter en postant d’autres propos aussi racistes et nauséabonds.

Il est insupportable de voir de tels propos se banaliser et encourager les gens à stigmatiser une population.

Je lance donc cette pétition demandant aux principaux dirigeants de l’UMP, dont Franck Guiot est membre, de condamner ces propos.

Reprises média de la pétition : Midi Libre, Le Parisien, Le Mag 91
Indignons-nous !

Leila Ajig

11 Réponses to “L’UMP doit condamner les propos racistes de l’élu Franck Guiot contre les Roms !”

  1. Eric 23 août 2012 à 15 h 26 min #

    Moi aussi je m’indigne…
    …de la hausse de la criminalité des populations roms
    http://www.leparisien.fr/faits-divers/une-note-confirme-l-explosion-de-la-delinquance-roumaine-23-08-2012-2134338.php

    blabla pas stigmatiser … blabla c’est une minorité … blabla … c’est une réalité

  2. Leila Ajig 23 août 2012 à 16 h 30 min #

    Est-ce que des actes de délinquance peuvent justifier un tel acharnement raciste ? Souvenez-vous de la banalisation de l’antisémitisme des années 20 et 30 en France… on voit bien où cela à mené le pays.
    De quel droit peut-on humilier des humains de cette manière et justifier des propos racistes ?

    • Anonyme 23 août 2012 à 19 h 10 min #

      Bonsoir mademoiselle,

      Je vois que vous adorez avoir un avis sur tout, et que vous êtes révulsée par les soubresauts de la bête immonde qui non n’est décidément pas morte….alors on va jouer à un jeu, je vous donne cette phrase :
       » je m’attends à ce que la situation continue à se dégrader, à l’instar de ce qui s’est passé pour les juifs d’Allemagne et d’Europe à partir des années 1930 ».

      C’est dans votre créneau à 1ere vue, vous cherchez de qui on parle, (c’est facile avec les outils modernes… mais je vous donne un indice : tout le monde s’en fout parce que c’est pas vendeur pour les pros de la bonne conscience à géométrie variable) et puis ensuite vous lancez une pétition pour crier à la face du monde votre sainte colère devant ce scandale !

      Sincères salutations.
      Thierry

      • Anonyme 24 août 2012 à 19 h 15 min #

        Bonsoir mademoiselle ,

        Vous n’êtes guère perspicace pour le coup !
        Je vous proposais hier soir (comptant sur votre prompte réactivité ) un petit jeu de découverte basé sur votre mention des « années 20, années 30″ lorsque vous répondiez à un contradicteur.
        Je suis obligé de vous donner la solution (sinon vous ne pourrez pas lancer la pétition concernée).
        La phrase  » je m’attends à ce que la situation continue à se dégrader, à l’instar de ce qui s’est passé pour les juifs d’Allemagne et d’Europe à partir des années 1930 » est issue de l’article suivant.
        http://www.christianophobie.fr/breves/crucifixions-en-egypte-et-sort-des-coptes
        C’est curieux, le monde n’est jamais si manichéen que l’on aime à se le dire…

        Cordialement
        Thierry.

      • Leila Ajig 25 août 2012 à 0 h 58 min #

        Très bien, et quel rapport avec ma pétition contre les propos racistes d’un élu de France ?
        Je vous suggère d’aller au bout de vos pensées.

      • Anonyme 25 août 2012 à 12 h 47 min #

        bonjour mademoiselle,

        Dans votre dernière réponse, vous affirmez (de bonne foi, prends-je plaisir à le supposer) ne pas saisir la relation entre ce que j’évoque ( à savoir votre propre justification émise le 23 Aout en répondant à Eric) et votre pétition.
        Admettez avec moi que si nous désirons progresser vers le Vrai, nous ne pouvons feindre de ne point nous comprendre, je m’explique :

        Vous dites « laisser dire l’élu en question sans réagir, c’est jouer la carte d’une certaine banalisation qui à terme mènera à ce que nous avons connu après les années 30.
        Ce faisant, vous vous appuyez sur un évènement historique, à la charge symbolique majeure, pour, via un glissement, dresser un parallèle censé valider votre démarche.
        Sous-entendu « laisser dire » c’est participer à un discours de l’ordre de celui des années 30 dont on sait à quoi il mena. En ne contextualisant pas les discours, vous ne vous donnez, d’ailleurs, aucun moyen de vérifier si le parallèle est adapté, vous tenez votre justification et cela vous suffit.

        Ne vous connaissant pas, je n’oserai dire qu’il y a une instrumentalisation, ce serait vous prêter une certaine mauvaise foi ! Mais puisque vous vous référez à cette période, je vous trouve moi le même jour, un article qui reprend exactement la même image que vous.
        Je fais donc la même chose que vous : pensant que nous pourrions nous comprendre, je viens vers vous, sur cette base.

        A juste titre, à moins que vous ne soyez une « indécrottable citoyenne franco-française centrée sur son pays », vous devriez être heurtée.
        Mais, vous trouvez la parade en rappelant que ce que vous condamnez, c’est la parole (enfin de mon point de vue, une tentative de jeu d’esprit prétendument comique, ce qui n’est pas non plus la même chose qu’une parole politique) d’un élu, représentant du peuple : j’en déduis que vous préférez regarder à votre fenêtre que de porter votre regard au loin (on a connu ça aussi dans l’histoire, certains ne voulaient pas mourir pour une certaine ville à peine à 1500 km de chez eux ! Ne vous fâchez point, je me moque, mais il est tentant de vous le rappeler ).

        Le bout de ma pensée (c’est ce que vous me demandez) c’est qu’un tweet pour vous devient plus grave que des actes réels, comme si la réalité était une donnée devenue abstraite, réduite à néant par la toute puissance de la parole.
        C’est la mort de tout réalisme (en philosophie) au profit du règne d’une subjectivité des plus échevelées se nourrissant d’indignations sélectives calibrées pour comme on le dit « faire du buzz » (moi je traduis du bruit…beaucoup de bruit….et beaucoup de bruit ça fait toujours du rien, même si on en parle, même si on vend des livres à prix mini, même si on passe à la TV (pas vous sur ce coup là) ).
        Ne me répondez pas que des actes sont toujours l’incarnation à venir d’une parole, sinon condamnez dès à présent toute parole prêchant la haine et le meurtre.

        Vous comprendrez que je m’étonne de votre analyse, et que je vous ai interrogé.
        Je ne souhaite guère polémiquer, je souhaite sincèrement que vous compreniez sur le fond ce que j’ai tenté de vous faire partager. Je peux comprendre votre émotion, soyez-en certaine, faites-moi la grâce de comprendre la mienne.

        Cordialement, je vous souhaite un bon week-end.
        Thierry

    • Eric 24 août 2012 à 15 h 10 min #

      Jusqu’à aujourd’hui, ils avait le droit de postuler a 150 jobs. Je n’ai pas vraiment l’impression qu’ils se soient bouscules par contre pour la manche dans la rue avec des pseudos bébés (ages de 4 ans), le pourrissage de pare-brise aux feus, les campements illegaux et ne vous en déplaisent les actes de délinquance on ne peut pas dire qu’ils fassent tout ce qu’il faut pour être appréciés dans notre pays.

      Et ne confondons pas roms et Roumains/Bulgares, dans ces pays egalement la population rom est « stigmatisee » ou « victime de racisme » (selon votre analyse) ou pose des problèmes (selon ma vision de la situation)

  3. pm11 23 août 2012 à 20 h 34 min #

    qui veut des roms dans sa commune et pour quel boulot? Posons la question aux français vous serez surprise

  4. Oliv92 24 août 2012 à 16 h 33 min #

    Je vois que nombreux sont ceux qui ont une perception un peu plus réaliste et objective du problème des roms que vous
    Eh oui, on a 99% d’hommes publics qui enchaînent les discours politiquement corrects, et de temps en temps un qui dit la réalité des choses

    Je vous conseille plutôt une pétition contre la pensée unique du microcosme intello-gaucho-parisien, là je signe tout de suite!

    Cordialement

  5. Anonyme 25 août 2012 à 19 h 46 min #

    Haut les coeurs. Certes cet élu aurait dû tourner sept fois son pouce avant de tweeter mais je m’inquiète sincerement de l’atteinte faite à la liberté d’expression dans notre pays lorsque je lis qu’une pétition circule et découvre des propos plus violents que ceux de l’auteur!

Trackbacks/Pingbacks

  1. L’élu UMP Franck Guiot verrouille son compte Twitter à la suite de propos racistes sur les Roms « Le Blog de Leila Ajig - 24 août 2012

    […] L’élu de l’Essone, Franck Guiot, verrouille son compte Twitter à la suite des propos racistes à l’encontre des #Roms que je dénonçais sur mon article d’hier. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :