Le pain des Français : chroniques d’un immigré (pas) comme les autres

11 Nov

willy-ronis-1952

Quand j’étais petite, je ne comprenais pas pourquoi on utilisait souvent cette expression merdique : “Vous mangez le pain des Français”.

Déjà, je trouvais qu’elle n’avait aucun sens, puisqu’on était Français nous-mêmes, mais surtout qu’elle était complètement fausse : c’étaient les Français qui mangeaient notre pain ! (lisez la fin de l’article avant de faire la gueule !!)

Cela fait un moment que je veux parler de cette mémoire, des déracinés, de cette vie d’immigration, de la transmission, de l’intégration, de ces personnes qui quittent leur pays pour avoir une vie meilleure, de leurs enfants, de leurs pays.

J’ai décidé de donner la parole à un de ces silencieux de l’immigration, de raconter son histoire d’immigré, à la fois banale et exceptionnelle, lointaine et si proche, bouleversante et drôle.

Après tout, cet immigré là, je le connais bien et cela fait des années qu’il me raconte les épisodes incroyables de sa vie. En plus, ce mec est un véritable héros : non seulement il ne volait le pain de personne, mais en plus il le fabriquait pour les autres !

Le héros de mes chroniques à venir, Le pain des Français, est immigré, Français, simple, Casablancais, drôle, Parisien, juste, Marocain, tolérant et unique.

Ce héros, c’est Mohamed, il est boulanger-pâtissier et c’est mon père.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :