Reportage photo : 3 semaines dans un camp de Roms

1 Oct
Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Dans le cadre d’un reportage sur les Roms pour Metronews, le photographe Yann Merlin a pris une série de photos superbes. On est loin des clichés sur les Roms devenus tellement banals, du déversement quotidien de haine sur cette communauté déjà fragilisée. Ces photos captent des moments de vie, de joie, de réflexion, de solitude et de solidarité, sans filtre, sans tabou ni exagération.

Photographe : Yann Merlin

Photographe : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

Photo : Yann Merlin

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir le reste des photos.

Les suédoises portent le voile en solidarité

22 Août

Hijab Voile

Farsta, son centre commercial isolé, son autoroute glauque, ses barres d’immeubles grises et maintenant, ses agressions islamophobes.

Il y a quelques jours, une femme enceinte a été agressée dans cette petite commune du sud de Stockholm. La raison était simple : son voile ne semblait visiblement pas convenir à son agresseur. Le fait divers aurait très bien pu s’arrêter là mais des voix se sont élevées contre cette agression et, plus largement contre la montée de l’islamophobie en Suède.

Des militants des droits de l’homme ont donc lancé un appel en demandant à toutes les femmes de porter le voile le 19 aout en solidarité avec la victime. Twitter et les autres réseaux sociaux ont largement relayé cette action de soutien nommée #Hijabuppropet (le scandale du voile) avec des photos de femmes suédoises, connues ou anonymes, posant avec un voile.

Cet élan de solidarité, cette main tendue à la victime, aux femmes, aux musulmans montre le vrai visage de la Suède, ce pays tolérant que j’aime qui m’a ouvert ses bras et accueillie pendant tant d’années. Même si, en 2010, le pays a pour la première fois ouvert le parlement au parti d’extrême droite Sevrigedemokraterna (Les Democrates Suédois), les suédois ont su frapper un grand coup et mettre en avant leur unité face une agression islamophobe.

A l’heure où les femmes voilées se font insulter, les Roms sont considérés comme de la vermine à chasser, la France qui souffre et n’en peut plus manque cruellement de solidarité et d’humanité, au point de banaliser le racisme.

Je me demande donc quand mon pays, la France, et ses habitants, les Français auront la force, l’envie et le courage de se mobiliser contre de tels actes. J’ai parfois cette amère impression que le pays a baissé les bras, que certaines communautés, déjà fragilisées, socialement, économiquement et médiatiquement ne seront jamais que des citoyens de seconde zone qui n’auront jamais droit à l’honneur de la mobilisation nationale.

 

Leila Ajig

Le métro, les dragueurs et nous.

7 Juil

metro 12h17 : métro Stalingrad, 35 degrés dans le métro « climatisé ». Un petit truc me chiffonne, je lève les yeux et là, je constate que mon voisin de métro, joliment gâté par la nature, observe mes jambes avec insistance, un petit sourire en coin. J’ai envie de réagir, mais je cherche mon positionnement. Je rentre alors à la maison, j’en parle avec mon amie Ludivine et nous décidons de lister quelques profils types de femmes et de leurs réactions face à cette technique de drague (toute ressemblance avec des personnes existantes est fortuite).

  1. L’aigrie : lui propose sa paire de lunettes pour l’aider à mieux voir ce morceau de corps en détail.
  2. La chienne de garde : lui met une gifle et lui dit que son corps lui appartient et qu’elle n’est pas un objet.
  3. La néo-racaille : se lève, le pointe du doigt et commence sa phrase par « Non mais t’es sérieux là ? » et finit en lui conseillant de prendre la ligne 4 et de descendre à Strasbourg Saint Denis.
  4. La prétentieuse : elle le regarde de haut en bas, tourne la tête, et remet sa mèche de cheveux avec dédain.
  5. La romantique : elle penche sa tête sur le coté en souriant, et pense déjà aux prénoms de leurs deux premiers enfants.
  6. La stressée peureuse : le doigt posé sur la bombe lacrymogène dans son sac, elle compte les secondes qui la séparent de la prochaine station de métro.
  7. La désespérée : elle lui écrit son numéro sur un ticket de métro et passera les 4 prochains jours à surveiller son téléphone.
  8. La narcissique : elle élargit le périmètre de visibilité en soulevant sa jupe de quelques centimètres.
  9. La lunaire : elle n’a pas vu qu’il l’avait vue, absorbée par son livre de poche.
  10. La working girl : elle ne peux pas se permettre de perdre du temps et peaufine sa présentation Power Point du jour.

Je suis sûre que chacune pourra se reconnaître.

Leila Ajig

New York ou la ville fantasmée

28 Mai
La Skyline

La Skyline

Jamais, au grand jamais je ne pouvais imaginer qu’une ville comme Paris puisse trouver une consœur à sa hauteur. Mais New York m’a ouvert les yeux : veni, vidi, vici !

New York est un mélange de langues, de couleurs, de styles, de quartiers, de personnages, de mentalités dans lequel le trader de Midtown arrive à croiser la femme de ménage clandestine de Spanish Harlem.

Il m’est assez difficile de décrire cette ville, de la raconter, ou même de résumer le sentiment que j’ai eu en battant son pavé. La grosse pomme vous prend à la gorge et elle vous injecte une dose suffisante d’addiction pour ne plus jamais se défaire de vous.

Voici quelques clichés.

Don't Walk

Don’t Walk

SoHo

SoHo

Central Park

Central Park

NYPD

NYPD

Street Art à Brooklin

Street Art à Brooklyn

Joli Street Arter à Brooklyn

Joli Street Arter à Brooklyn

Hygiène, quand tu nous tiens...

Hygiène, quand tu nous tiens…

Au pied du Brooklyn Bridge

Au pied du Brooklyn Bridge

Fin de journée laborale des écoliers

Fin de journée laborale des écoliers

Serrés comme des sardines, mais avec la clim'

Serrés comme des sardines, mais avec la clim’

Confusion des genres :)

Confusion des genres 🙂

Grab a cab !

Grab a cab !

Discret !

Discret !

Romantisme sur la High Line

Romantisme sur la High Line

Pendant ce temps à Brooklyn...

Pendant ce temps à Brooklyn…

Humour New-Yorkais

Humour New-Yorkais

Les buildings veillent sur Central Park

Les buildings veillent sur Central Park

Leila Ajig

Moi, à 30 ans

24 Mai
Mes 30 ans, mon bouquet et moi.

Mes 30 ans, mon bouquet et moi.

« Allo, ma chérie, joyeux tiers de siècle moins 3 ans ! Ahhh 30 ans déjà ! » : Papa, premier appel de la journée. Merci…

Voilà, c’est fait, j’ai 30 ans , je suis dans la cour des grands et j’aime !

Il semble que 30 ans chez une femme soit le premier palier vers la dégénérescence physique et mentale, mais ce n’est pas mon cas (enfin je crois).

Petite, j’avais une image arrêtée et définie de ma vie à 30 ans. Aujourd’hui, je me rends compte qu’elle est bien mieux que ce que j’imaginais !

Moi à 30 ans, je suis plus libre que jamais,
Moi à 30 ans, je suis plus chiante que jamais,
Moi à 30 ans, je suis plus généreuse que jamais,
Moi à 30 ans, je suis plus caractérielle  que jamais,
Moi à 30 ans, je suis plus douce que jamais,
Moi à 30 ans, je suis plus piquante que jamais,
Moi à 30 ans, je suis plus sereine que jamais,
Moi à 30 ans, je suis plus stressée que jamais,
Moi à 30 ans, je suis plus buveuse de thé que jamais,
Moi à 30 ans, je suis plus rancunière que jamais,
Moi à 30 ans, je suis plus laxiste que jamais,
Moi à 30 ans, je suis plus forte que jamais,

Moi à 30 ans, je suis plus moi que jamais.

Leila Ajig

8 mars, journée de la femme

8 Mar

 

Journée de la femmeAlors c’est le 8 mars, fameuse journée de la femme que certains confondent volontiers avec la nouvelle Saint Valentin.

Alors non, on ne demande que des roses rouges nous soient distribuées ou encore que l’on nous souhaite bonne fête. Les femmes voudraient des choses plus simples : le respect, l’égalité et la dignité.

Bien que cette journée arrive une fois par an, elle permet de rappeler que de nombreux droits humains et des femmes sont bafoués tous les jours : dans les entreprises, dans les familles, dans les sociétés des pays développés comme dans les autres.

En France, les inégalités entre hommes et femmes sont criantes et continuent d’exister.

Le 8 mars est donc une piqûre de rappel, chaque année, pour que les pouvoirs publics s’investissent réellement dans la lutte pour l’égalité hommes-femmes.

Leila Ajig

Les 10 meilleurs chocolats chauds de Paris

17 Jan
Photo : Chocolat chaud aux épices (Blog "Dis Maman, on mange quoi")

Photo : Blog « Dis Maman, on mange quoi »

Et oui, le moment est venu de se plaindre de ce froid inhumain qui nous glace les joues et les doigts de pieds. Mais l’hiver est aussi la saison pour prendre soin de soi et s’autoriser des petits caprices dans le pur esprit cocooning.

Le chocolat reste le meilleur antidépresseur, surtout quand il est bien chaud et réconfortant.

Je vous propose de découvrir la liste des 10 meilleurs chocolats chauds de la ville par Time Out Paris.

1. Charles Chocolatier

2. Berthillon

berthillon

3. Chloé Chocolat

chloé chocolat

4. Café de Flore

café de flore

5. Angelina

angelina 26. Paul Hévin

paul Hevin7. La Durée

la durée

8. Jacques Geninjaques genin

9. Mamie Gâteaux

mamie gateaux

10. Un Dimanche à Paris

un dimanche a paris

A vos tasses !

Leila Ajig

Le bonheur est dans le brunch.

22 Nov

Cette fois, je ne pousse pas de coup de gueule politique, juste un coup de cœur très personnel.

En hiver, j’affectionne particulièrement les grasses matinées le week-end, elles me ressourcent et sont mon répit avant la bataille de la semaine. Passer du lit au canapé avec un plaid bien chaud est un plaisir que je ne boude jamais.

Ce bonheur est assez souvent cassé par les réflexions suivantes : « J’ai faim… Mince je n’ai plus rien dans le frigo… Je veux un pain au chocolat… il faut que je descende à la boulangerie, que je remonte cinq étages à pieds… en plus je suis encore en pyjama… mais si je mets un manteau, personne ne le verra… mais je vais attraper froid… Est-ce que j’ai suffisamment faim pour faire cet effort ? … On verra dans 20 minutes, en attendant je bois un peu de thé… ».

Et oui, parfois je me rassure en me disant « Cogito ergo sum », mais que je cogite trop pour un brunch du dimanche…

Alors je me suis mise à chercher en étant persuadée qu’il existerait bien un service qui pourrait mettre fin à mes souffrances superficielles des samedis et dimanches matins : un brunch, chez moi, sans mettre le pied dehors ! Et j’ai trouvé la perle rare : Sophie la Parisienne.

Cette petite entreprise propose la livraison de brunchs et de petits déj le week-end, mais aussi -tenez-vous bien- la semaine ! Les photos donnent l’eau à la bouche et sont un véritable appel à la goinfrerie.

Ils vous proposent même de joindre le journal du matin à votre festin.

Se faire livrer le petit dej le week-end est un luxe, je le sais bien, mais parfois, on a juste envie d’un petit caprice pour aller mieux 😉

Leila Ajig

L’UMP ou l’ascenseur émotionnel

21 Nov

Depuis près de deux heures, la toile s’embrase avec les retournements de situation rocambolesques à l’UMP : on a oublié de compter les voix des territoire d’outre-mer.

La guerre entre Fillon et Copé ne fait que commencer.

Les internautes se sont déjà emparé du sujet. Et comme d’habitude l’humour de droite nous fait un résumé de la situation assez proche de la réalité 😉

Un bon résumé de la campagne pour la présidence de l’UMP

Leila Ajig

Une sélection de photos pour les amoureux de Paris

16 Nov

Depuis quelques semaines, je suis de très près Paris Pictures qui nous offre tous les jours une sélection de photos de Paris.

Photos de photographes professionnels, amateurs ou simples passants qui partagent leurs visions de Paris,  nous sommes plongés dans le présent et le passé à travers les détails d’architecture, l’intimité de moments volés ou l’art de vivre à la parisienne (oui oui, je vous assure que ça existe !).

Voici quelques unes de ces photographies de Paris.

Leila Ajig

%d blogueurs aiment cette page :