Tag Archives: François Hollande

Première semaine d’un mec normal

16 Mai

Voilà, la France a changé de bord : à gauche.
Mais attention, pas n’importe quelle gauche, à présent, on parle de gauche normale. Cela peut paraître absurde, mais après 5 ans de présidence anormalement hyperactive, nous voici apaisés, pour le moins en termes de communication.
L’investiture de François Hollande s’est faite avec les hommages à Jules Ferry, Marie Curie en mettant en avant l’éducation, la laïcité et l’intégration de tous dans la République.
Coté symboles, la rupture, voire l’anti 2007, sont au rendez-vous : pas de baiser de couple, pas de famille, pas de robe Prada, pas de raccompagnement de l’ancien Président à sa voiture…
Saint François, tel Jésus portant sa croix, remonte les Champs Elysées trempé jusqu’à l’os, refuse parapluies et signes le différenciant de ses semblables l’acclamant les pieds mouillés et la goutte au nez.
Pour continuer dans la normale normalité, Jean-Marc Ayrault, autre mec normal « catho-de-gauche » (même si les rumeurs lui prêtent des qualités de danseur de tango hors normes), maire d’une ville normale est nommé Premier ministre. C’est dans un discours normal de 2,15 minutes qu’il s’engage normalement à constituer un gouvernement sous peu.
La passation, l’investiture et l’installation sont faites. La constitution du gouvernement dans les prochaines heures reste encore à faire, mais ce n’est rien à coté de ce qui attend la nouvelle équipe.

Espérons que François, mec normal, saura redonner un souffle nouveau à notre pays.
Je n’ai qu’une seule chose à dire : le boulot, c’est maintenant !

Hollande et son discours dans « le 9-3 » : un souffle nouveau pour la France !

23 Jan


Voilà, la vraie campagne commence. Avec le meeting de François Hollande du 22 janvier au Bourget, au cœur de cette banlieue ouvrière, dans ce département meurtri, oublié et stigmatisé, on entre dans le vif du sujet.

Les mesures phares sont posées sur la table : non cumul des mandats, indépendance des médias et liberté de la presse, réformes du système fiscal, lutte contre la corruption, droit de vote accordé aux étrangers pour les élections locales…
Enfin ce que je voulais entendre, des solutions, des propositions qui nous changent des effets d’annonce des cinq dernières années.

Veni Vidi Vinci : il est venu, on a vu, il nous a vaincus. Il est à présent temps que Nicolas Sarkozy soit sanctionné par le peuple, qu’il s’en aille, qu’il dégage lui aussi.
Après avoir fait croire aux Français qu’ « ensemble tout devient possible », on se réveille, au bout de 5 ans, avec un bon goût d’arnaque dans la bouche. Les inégalités n’ont jamais été aussi fortes, le chômage attend des niveaux record, les évadés fiscaux pour lesquels on a taillé un bouclier sur mesure ne sont jamais revenus et le racisme est décomplexé.
Nicolas Sarkozy a laissé la classe moyenne glisser vers le FN, lui a fait croire que l’ennemi était à l’intérieur, qu’il avait une couleur, une religion différente.

Rien, il n’y a rien de positif dans ce quinquennat. Même en creusant, bien profond, on ne trouve rien. La Libye peut-être ? Mais la chute du leader libyen est vite effacée par le silence de la France face à la situation en Syrie, les connivences avec les dirigeants des pays totalitaires.

Le temps du changement est venu, nous en avons besoin.

La France asphyxiée, attend son bol d’air, son renouveau, sa renaissance. Le discours « Présider la République » pose les bases du programme ambitieux du candidat et nous laisse entrevoir une fenêtre d’espoir.

Cet espoir d’alternance, cette obligation de gagner, cette attente de la victoire suscitent des exigences profondes et j’espère que François Hollande saura être à la hauteur des ambitions que les Français ont pour ce pays.

%d blogueurs aiment cette page :