Tag Archives: gouvernement

8 mars, journée de la femme

8 Mar

 

Journée de la femmeAlors c’est le 8 mars, fameuse journée de la femme que certains confondent volontiers avec la nouvelle Saint Valentin.

Alors non, on ne demande que des roses rouges nous soient distribuées ou encore que l’on nous souhaite bonne fête. Les femmes voudraient des choses plus simples : le respect, l’égalité et la dignité.

Bien que cette journée arrive une fois par an, elle permet de rappeler que de nombreux droits humains et des femmes sont bafoués tous les jours : dans les entreprises, dans les familles, dans les sociétés des pays développés comme dans les autres.

En France, les inégalités entre hommes et femmes sont criantes et continuent d’exister.

Le 8 mars est donc une piqûre de rappel, chaque année, pour que les pouvoirs publics s’investissent réellement dans la lutte pour l’égalité hommes-femmes.

Leila Ajig

Signez la pétition contre la misogynie ordinaire de Patrick Besson (Le Point) !

29 Mai

Le billet de Patrick Besson du 24 mai 2012 publié dans Le Point ne se veut pas une simple analyse de la composition du gouvernement mais une véritable tirade sexiste et misogyne.
Après s’être attaqué à l’accent d’Eva Joly, l’éditorialiste s’en prend gaiement aux femmes du gouvernement, qualifiant la parité de « partouze ».

 
Que dire de ce coup de gueule nauséabond ? Par où commencer ?

 
Tout d’abord, il est incroyable qu’une décennie après la loi sur la parité, ce thème suscite encore de l’étonnement. Malgré le coup de force légal pour rééquilibrer les discriminations entre hommes et femmes, la France reste parmi les mauvais élèves de l’UE 18.5 % de femmes à l’Assemblée Nationale.

 
Ce fait ne semble pas choquer Monsieur Besson qui s’étonne d’une parfaite parité au sein du gouvernement. Il est important de lui rappeler que le gouvernement français doit être à l’image de la France : paritaire et diversifié.

 
Mais, le sexisme ne lui suffit pas. Il se complait dans la caricature et le cliché, flirtant avec des propos humiliants à l’égard de femmes compétentes, mais qui sont d’ores et déjà cataloguées : « l’ingénue libertaire Najat Vallaud-Belkacem, la séductrice culturelle Aurélie Filippetti, l’associative hitchkcockienne Delphine Batho, la radicale chic Sylvia Pinel, le tanagra guyanais Christiane Taubira, la geisha intellectuelle Fleur Pellerin, la shéhérazade cinématographique Yamina Benguigi. Il ne manquerait pas grand-chose à Cécile Duflot pour être au niveau de ses consoeurs du gouvernement. Un nouveau couturier ? Ce n’est pas le tout de trier les ordures, il faut faire pareil avec les vêtements. Marisol Touraine préparera le retour de la retraite à 60 ans. Pas la retraite amoureuse, en tout cas. »
Patrick Besson ne manque pas de mentionner que seuls quelques hommes, qui ont leurs photos dans les journaux, sont les piliers de ce nouveau gouvernement. Selon lui, ces femmes, auraient été choisies sur casting pour faire de la figuration.

 
En 2012, certains semblent avoir oublié que les femmes ne sont pas une minorité visible sur laquelle on se défoule, mais une composante de la société, une réalité qu’il faut prendre en compte et respecter.
Si partouze il y a, elle est intellectuelle et se compose des quelques neurones qu’il reste à Patrick Besson au fin fond de son cerveau.

 
Par conséquent, je demande à toutes et tous de signer ma pétition pour demander à Franz-Olivier Giesbert, directeur de la publication du Point, de refuser la misogynie en condamnant publiquement l’article écrit par Patrick Besson.

Première semaine d’un mec normal

16 Mai

Voilà, la France a changé de bord : à gauche.
Mais attention, pas n’importe quelle gauche, à présent, on parle de gauche normale. Cela peut paraître absurde, mais après 5 ans de présidence anormalement hyperactive, nous voici apaisés, pour le moins en termes de communication.
L’investiture de François Hollande s’est faite avec les hommages à Jules Ferry, Marie Curie en mettant en avant l’éducation, la laïcité et l’intégration de tous dans la République.
Coté symboles, la rupture, voire l’anti 2007, sont au rendez-vous : pas de baiser de couple, pas de famille, pas de robe Prada, pas de raccompagnement de l’ancien Président à sa voiture…
Saint François, tel Jésus portant sa croix, remonte les Champs Elysées trempé jusqu’à l’os, refuse parapluies et signes le différenciant de ses semblables l’acclamant les pieds mouillés et la goutte au nez.
Pour continuer dans la normale normalité, Jean-Marc Ayrault, autre mec normal « catho-de-gauche » (même si les rumeurs lui prêtent des qualités de danseur de tango hors normes), maire d’une ville normale est nommé Premier ministre. C’est dans un discours normal de 2,15 minutes qu’il s’engage normalement à constituer un gouvernement sous peu.
La passation, l’investiture et l’installation sont faites. La constitution du gouvernement dans les prochaines heures reste encore à faire, mais ce n’est rien à coté de ce qui attend la nouvelle équipe.

Espérons que François, mec normal, saura redonner un souffle nouveau à notre pays.
Je n’ai qu’une seule chose à dire : le boulot, c’est maintenant !

%d blogueurs aiment cette page :